Forum

Se sentir libre de partager....

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 15-12-2018 20:41:02

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 028
Site Web

Un CRUD comme base de réflexion pour une constitution

Salut par là,

Je réfléchissais un peu au RIC ces derniers temps, le Référendum d'Initiative Citoyenne, qui propose de donner aux citoyens la possibilité de décider par référendum :

- d'une nouvelle loi
- de la suppression d'une loi
- de révoquer un élu
- de changer de constitution

et en creusant un peu le truc, à un moment, y'a probablement eu une sorte de déformation professionnelle, comme on dit, mais ça m'a fait penser, aussi, au CRUD. Et d'un coup, ça m'a donné un bout pour attraper la question de la constitution smile enfin je voulais partager un peu l'idée par ici...

Alors le CRUD, pour ceux qui ne sont pas trop familiers des bases de données, c'est pour Create, Read, Update et Delete (en français, ça fait Création, Lecture, Modification et Suppression). A chaque fois que vous intervenez sur un ensemble de données, quelle que soit la raison, vous faites l'une de ces 4 opérations. Vous ajoutez une info, vous la consultez, vous la modifiez ou vous la supprimez. Définir un CRUD sur un ensemble de données, c'est décider comment ces données sont créées, lues, etc.

Et je me suis dit... d'une certaine manière, les lois, c'est un ensemble d'infos, voyez ?

Et au fond, une constitution, ça décide comment ça se passe pour l'évolution des lois. Autrement dit comment (par qui, dans quelles conditions) elles sont promulguées, consultées, amendées et abrogées. Autrement dit, une constitution, c'est la définition d'un CRUD sur les lois smile

Et pour le coup, ce que propose le RIC me semble pas mal du tout. Et ça pousse même jusqu'à rendre possible un changement de constitution si les gens le décident. Alors tel quel, c'est pas de la démocratie directe, parce que s'il est adopté en l'état, j'imagine que c'est en gardant les élus, mais en les obligeant du coup à (re)voter des trucs, avec la possibiliter de les révoquer si on fini par trouver qu'ils votent un peu trop systématiquement à coté de la plaque...

Mais le RIC c'est une sorte de hack aussi, si vous voulez. Parce que si on peut aussi demander un changement de constitution, ça peut être l'occas de mettre en place une démocratie un peu plus directe... à condition bien sûr de pas se planter de CRUD au final ^^

Enfin quelques trucs qui m'ont trotté dans la tête ces derniers jours... je les notes, par là, comme une sorte de mémo si vous voulez.
les réactions sont aussi les bienvenues.

++


dead ?

Hors ligne

#2 31-12-2018 12:02:02

pia
Team RSR
Lieu : Bétheny (51)
Inscription : 14-08-2007
Messages : 601
Site Web

Re : Un CRUD comme base de réflexion pour une constitution

Euh. alors moi là j'ai pas trop d'avis en fait. Ca semble excitant, sauf peut être le "avec la possibilité de les révoquer si on fini par trouver qu'ils votent un peu trop systématiquement à coté de la plaque..." qui me semble un peu pas trop démocratique, mais bon j'dis ça j'dis rien.


People ignore who i am (PIA) :
"…I am a poor lonesome pianiste…”
http://peopleignorewhoiam.free.fr

Hors ligne

#3 01-01-2019 05:52:16

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 028
Site Web

Re : Un CRUD comme base de réflexion pour une constitution

Hey Pia smile

je dirais... révoquer un élu si on décide qu'il vote "mal", ça peut être complètement autoritaire ou au contraire super démocratique.
je dirais, tout dépend de qui décide de le révoquer, et dans quelles conditions.

par exemple pour prendre un cas extrème, si un guss (un seul) a la possibilité de dire à un élu : bon toi tu dégage, on est clairement pas en démocratie ^^

mais par contre si c'est un référendum qu'est demandé à tout le monde pour demander si tel élu (qu'est sencé nous représenter) nous représente vraiment, ou pas, on a un fonctionnement qui me semble au contraire plus démocratique. dans le sens où ça donne plus de pouvoir aux gens de décider de la politique qui doit être menée...

bon y'a des trucs à faire gaffe quand même avec ça. par exemple, pour éviter qu'on ait trop de référendums tout le temps. ça peut se faire par exemple en se disant qu'il faut au minimum tel pourcentage de la population qui souhaite un référendum pour savoir si on le fait ou pas. Ou alors on peut décider que pour qu'un élu soit effectivement révoqué, il faut non pas une majorité des votants, mais une majorité des inscrits.

Mais l'idée, en tout cas, c'est d'avoir un moyen de rappeler à nos élus que s'ils sont élus, c'est pour nous représenter, nous tous, et pas juste leur gueule, ou celles de leurs potes.

Donc y'a des "garde fou" à mettre en place, pour pas qu'on se retrouve avec dix milles référendums par jour ^^ mais je trouve l'idée intéressante.

Après, y'a forcément aussi des biais auxquels j'ai pas pensé...


dead ?

Hors ligne

#4 27-01-2019 23:25:26

lsotis
rsr team
Inscription : 03-12-2006
Messages : 872
Site Web

Re : Un CRUD comme base de réflexion pour une constitution

J'y ai beaucoup pensé dernièrement, comme beaucoup. La tournure des choses et toujours les mêmes relents nauséabonds ne ma laissant guère d'illusions.
Mon côté utopique me laisse toujours à penser que ça ne serait pourtant pas si compliqué.
Il y a d'abord à revoir les fondations, là où l'on nous bassine sur la nouvelle couleur que l'on va choisir pour repeindre les volets.
Définir et simplifier  ce qui est régalien.
Le reste, un programme précis sur Quoi, Quand, Comment et Combien
A partir du moment où le programme n'est pas respecté => référendum
+ un espace où les gens peuvent exprimer toutes leur revendications, idées etc... par thème et des élus tirés au sort, renouvelés à chaque élection qui n'ont d'autres pouvoir que représenter ce que les gens auront remonté dans leur majorité, sur chacun de ces thèmes. Ainsi, personne sorti d'un mouvement qui se retrouve à son tour à vouloir/pouvoir profiter de la part du gâteau pour ne plus vouloir la lâcher (ex : Harlem Désir qui est pourtant arrivé pétri de bonnes intentions).
Au moins, celui qui ne se retrouve dans aucun programme, peut toujours être assuré de voter pour celui qui n'est pas là pour lui mais retranscrire la volonté de la majorité... de ses concitoyens, même s'ils cette majorité n'aura pas toujours les mêmes envies que lui.
Mais bon, j'y pige que dalle à tout ça.

Hors ligne

#5 28-01-2019 22:41:42

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 028
Site Web

Re : Un CRUD comme base de réflexion pour une constitution

oui, la période se porte bien à ce genre de questions smile

et pareil, je me dit que c'est pas tant une histoire de couleur de plafond qu'un truc à revoir dans les fondations...

j'aime bien ton idée d'un ensemble de gens dont le rôle est limité à faire remonter les revendications, les aspirations de la population... on pourrait imaginer une sorte de service public de la collecte des attentes. une sorte de guichet des revendications ^^ avec des procédure transparentes de publication et de synthèse, pour préparer par exemple ensuite des référendums.

Enfin de la démocratie quoi, c'est clair.
la petite élite "sachante" qui connait surtout ses intérêts, maintenant, faudrait arrêter.

après, la démocratie, sur le principe, il faut savoir aussi ce que c'est. comme tu dis, les envies des gens, c'est pas tout le temps ceux de la majorité. le truc que je me dis à ce sujet, c'est que le point crucial pour que ça marche, c'est qu'il faut que le machin soit légitime parce que plus il l'est, et moins il a besoin d'être violent et répressif pour fonctionner. donc pour que la démocratie marche, elle a besoin d'être... démocratique smile


dead ?

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.3