Forum

Se sentir libre de partager....

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 03-10-2014 11:57:40

Snou Suossiun
Team RSR
Inscription : 15-04-2014
Messages : 292

Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

Ma marotte du moment, c'est le revenu de base.
En bref, c'est une idée émise depuis longtemps, étudiée économiquement depuis plus de 30 ans, propulsée en 2013 par une Initiative Citoyenne Européenne pour interpeller l’Europe dans son enlisement croissant à tout capitaliser.
La proposition est d'instaurer un revenu de base pour tous, inconditionnel, individuel, universel dont le montant est ajusté démocratiquement afin que tous enfants, hommes et femmes, actifs et inactifs, soient capables de vivre ensemble dans la dignité.
Pour en savoir plus, il y a ce docu.
Lié à cette idée, celle de monnaie libre.
A l'heure actuelle, ce sont les banques qui ont le pouvoir de créer de la monnaie.
Quand vous allez faire un emprunt, votre banquier fabrique l'argent que vous allez retirer.
Cette réalité toute bête a des conséquences gigantesques sur le pouvoir de ces créateurs de monnaie et de tout ce qui en découle.
Voir le très clair docu l'argent dette
Il existe donc plusieurs théories visant à se réapproprier et à se partager ce droit afin de rétalir l'égalité.
Et si plutôt que des établissements privés tout le monde pouvait créer une certaine masse d'argent ?
Intrigant et captivant.
Une explication rapide ici
(malgré la métaphore filée scato un peu fatigante)

Et la version longue là
C'est touffu, mais promis, ça vaut  le coup !


De l'air.
Changeons d'atmosphère.

Hors ligne

#2 03-10-2014 16:25:05

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

Yes

ça fait quelques temps aussi que je cherche, regarde des docus, des interviews (...) qui parlent du système monaitaire. Ces histoires de crise, de dettes souveraines, à force d'en entendre parler de tous les coté, j'ai voulu comprendre.

je suis encore loin d'avoir assimilé l'histoire en détail, mais le sujet m'intéresse !

j'avais vu aussi, le docu "l'argent dette" qui explique un peu les choses, mais qui laisse un petit arrière gout conspirationniste à mon avis...

Je conseille le documentaire "noires finances", en 2 parties, diffusé sur Arte fin 2012 :

http://www.youtube.com/watch?v=zbX-vIzkObM
http://www.youtube.com/watch?v=c_likJ4RAZI

c'est un peu technique des fois, mais ça décrit très bien les mécanismes qui se sont mis en place et qui ont aboutis à la crise des subprimes.

tiens y'a "Inside Job", aussi, qui parle de cette crise :

http://nemesistv.info/video/8SUK8NRRW1G … job-vostfr


le revenu de base m'intéresse aussi, mais c'est tellement différent du système qu'on connait aujourd'hui que j'ai du mal à bien comprendre son principe.

la monnaie libre aussi, c'est une approche intéressante, mais pareil, ça me pose quelques questions.
par exemple
beaucoup de personnes pensent que l'un des principaux facteurs à l'origine des crises qu'on connait ces dernières années, c'est la dérégulation des systèmes financiers, qui se sont rertouvés les mains libres pour mettre en place un véritable casino mondial où les paris sont autorisés aussi bien sur la réussite que sur l'échec des sociétés, voire des pays.

la question derrière, c'est : peut-on croire à une espèce de darwinisme bienveillant des rapports économiques ?

et du coup je me demande, peut-être de façon assez naïve, mais... une monnaie libre ne représente-t'elle pas une sorte de summum du libéralisme économique ?

bref
faut sans doute que je me documente encore sur le sujet...


dead ?

Hors ligne

#3 04-10-2014 15:44:16

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

note quand même : mon parrallèle monnaie libre / libéralisme économique est bien sûr une provocation ^^ qui demande à être démentie. c'est, vite fait, une question naïve qui m'est venue comme ça, et je serais ravi d'avoir un peu de contradiction là-dessus.

Sinon, je viens de faire une tentative d'écoute de l'explication des monnaies libres et de la TRM par M. Galuel et franchement j'ai décroché. La théorie est peut-être bien, apporte peut-être un concept intéressant, mais le type fait une tambouille pas possible entre les maths, la théorie quantique, la physique et d'autres trucs... qui me fait furieusement penser à un discours sectaire qui aurait pris les éléments "chocs" de tout un tas de théories pour les assembler dans un montage improbable, mais qui amène à se dire : bon, on comprend pas bien mais putain ça a l'air vachement bien quand même.

encore une fois, s'il vous plaît, vous pouvez voir ce dernier paragraphe comme une provoc qui appelle à l'éclaircissement.

pour être plus concrêt, par exemple concernant la liberté n.2 d'une monnaie dite libre :

from http://wiki.creationmonetaire.info/inde … =Main_Page :

Tout Citoyen est libre de créer et produire toute sorte de valeur

est-ce vraiment une bonne idée ?

je repart sur la crise des subprimes. des personnes s'endettent pour acheter un logement. Des étudiants s'endettes pour payer leurs études, des ménages s'endettent pour acheter une voiture, etc. Tous ces emprunts sont combinés ensuite dans des "produits financiers" joyeusement étiquetés AAA.

On a donc des banques qui émettent des prêts et qui se foutent pas mal de la solvabilité des emprunteurs puisqu'elle rebalance les dettes sur les places de marché. ces "produits financiers" sont, d'une certaine manière, des "valeurs" créées par les banques. Doit-on autoriser la création de ce genre de "valeur" ? Le problème ici, c'est que les banques ne sont plus intéressés par les intérêts (ni même par le remboursement) de leurs prêts. Elles se foutent complet de savoir si un emprunt est solvable ou pas, puisqu'elles refilent la patate chaude sur les marchés. L'objectif de la banque est de vendre un maximum de ces produits et c'est aux détenteurs de ces actions moisies d'endosser le risque.

C'est un peu... rapide, comme explication. les choses sont bien sûr plus subtiles que ça, mais ça donne une idée du genre de "valeur" qu'on peut imaginer, et du doute que m'inspire cette liberté n.2.

Je pense comme toi, Snou, que y'a une grosse reflexion à faire sur le système monaitaire et c'est cool de voir le foisonement d'idées, de principes, de théories qui émergent. ça donne à réfléchir, ça donne des pistes pour trouver des solutions. d'autres approches. faut pas lacher. mais punaise c'est compliqué.


dead ?

Hors ligne

#4 05-10-2014 00:18:24

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

un dernier post (parce là ça fait 3 d'un coup) avant de laisser un peu la parole... pour aller dans le sens du revenu de base, ou revenu de vie (les variantes sont nombreuses), avec une autre vidéo, qui met en avant un système de cotisation :

http://www.youtube.com/watch?v=cjL1MuE5wpI


dead ?

Hors ligne

#5 05-10-2014 18:11:45

Snou Suossiun
Team RSR
Inscription : 15-04-2014
Messages : 292

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

mR JOSHUA.
Si vous pensez avoir raison ainsi avec des arguments FALLACIEUX qui INSINUENT  que je suis un sale méchant et qu'en plus je chercherais à répandre le poison du COMPLOT, je vous prierais d'aller vous faire cuire un 9.
Non, en fait,je suis pas mal d'accord avec toi et si j'ai posté innocemment ici, c'est pile pour avoir ce genre de réponse qui pousse à pousser le raisonnement plus loin.
Le revenu de base (appelons le rdb), e m'y intéresse et cherche à arriver à l'expliquer, à argumenter et à savoir si c'est vraiment bien.
Tu n'es d'ailleurs pas du  tout dans la provoc dans tu parles de summum du libéralisme :
le rdb a cette étrange particularité d'être défendu par (en caricaturant) :
- les altermondialistes : rétablir un rapport de force plus équilibré entre employeur et employé, donner une légitimé sociale au bénévolat et à tous les comportements non marchands, décentrer la valeur travail pour construire une société sur d'autres liens que celui-ci
- la droite catholique (dont Christine Boutin) : la vie est un don (de dieu ?) , elle a donc en elle-même a une valeur et mérite donc de recevoir pour cela une certaine somme régulièrement
- les libertariens (les plus libéraux des libéraux) : chacun est à même de gérer sa propre vie.
Par l'attribution d'une allocation universelle, tout individu peut créer sa propre entreprise.De plus, vu que chacun possède un revenu, il est à même de gérer avec celui-ci son assurance de protection santé, son éducation et tout le reste, ainsi, l'état n'a plus à assurer ces missions qu'il délègue à des prestataires privés.
D'où l'importance de bien cerner la philosophie derrière ainsi que le mode de fonctionnement.
Et c'est là que peuvent intervenir
-la monnaie locale : si le revenu de base est versé en monnaie locale, qui te permet de bouffer local ,aller dans du culturel local (j'inclus les structures sportives) ainsi que de faire bosser les artisans locaux, tu as relocalisation des activités (ce qui est écologique ) et non dilapidation ou capitalisation de la monnaie (car elle reste d'ampleur locale).
- le concept de monnaie libre tel que le développe Galuel (Stéphane Laborde).
Ok, ce mec a un petit côté gourou, déjà de par le fait que le concept de théorie relative de la monnaie (trm), c'est lui qui, je crois, est à la base et il ne le dit jamais et parle de trm comme s'il le sortait de je ne sais où et aussi parce que sur son podcast, on a parfois un peu l'impression qu'il invite des gens dans le but de montrer que son concept est mieux que le leur.
La théorie est quand même intéressante de par le fait qu'elle dépossède les banques du pouvoir de création pour le redistribuer à tous mais avec l'idée que chacun crée une quantité équivalente de monnaie durant toute sa vie. En gros, tu ne peux pas produire autant de pognon que tu veux quand tu le veux, mais une certaine quantité égale à celle des autres. L'émission que j'ai mis en lien n'est pas de l'enfumage et vaut vraiment le coup de pousser l'écoute au-delà du début purement théorique.
Promis, j'ai mi-même compris.
Lui tempère justement la spéculation et  l’accumulation de richesse par la création continue de monnaie : si chaque année tu as 5 % de plus de masse monétaire (équitablement répartie) , la quantité totale de sous que tu avais a perdu de sa valeur dans l'absolu (si tu as 1 RsR (par exemple) et que la quantité totale est 100  RsR, c'est beaucoup, si quelques années après, la quantité totale de monnaie circulante est de 10 000 RsR , ton  RsR  que tu as gardé depuis le départ ne vaut plus grand chose).
Sa théorie ne t'empêche pas non plus d'épargner car la création monétaire est telle que la quantité  totale de pognon que tu as pu créer en une vie (80 ans pour lui) s'est auto-fondue durant cette période.
C'est à dire que si tu économises quelques années, ton € initial a encore un peu de valeur (relative) mais a out de 80 ans, il ne vaut plus rien.
Ouh là, je ne suis pas sûr que c'est hyper clair, cette dernière explication.

Pour lutter contre l'accumulation et la spéculation, tu as aussi le concept de monnaie fondante :
tu as un kg de patates, tu les vend a 5RsR par exemple.
La personne qui a 5 RsR est en fait plus riche que toi dans l'absolu parce que demain aors que tes patates auront pourri et ne vaudront plus rien, ces 5 RsR auront la même valeur.
Pour rééquilibrer cela, si tu dis que ta monnaie perd un certain pourcentage de sa valeur tous les mois, tu changes la donne entre le possédant de bien et le possédant de richesse.
Cela peut être appliqué à la monnaie locale.

Je t'ai un peu répondu ?
Ça va suffire pour aujourd’hui, je crois:)
Merci pour tes liens vidéos que je ne connaissais pas, je vais aller voir ça.


De l'air.
Changeons d'atmosphère.

Hors ligne

#6 05-10-2014 22:11:39

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

Snou Suossiun a écrit :

Si vous pensez avoir raison ainsi avec des arguments FALLACIEUX qui INSINUENT  que je suis un sale méchant et qu'en plus je chercherais à répandre le poison du COMPLOT

big_smile

Non, c'est juste cette vidéo, l'argent dette, qui m'inspire des trucs louches.
Pas toi !

Et je t'avoue que c'est aussi probablement la première vidéo sur laquelle je suis tombé quand j'ai commencé à m'intéresser au sujet. Et au delà des motivations de l'auteur, je dois admettre que c'est grâce à cette vidéo que j'ai commencé à comprendre un peu mieux le principe de la création monétaire par la dette, et à me faire une idée un peu plus précise sur ce qui pouvait motiver cette volonté de "croissance à tout prix".

Pour préciser un peu les choses au sujet des conspirations, je ne crois pas non plus à un monde de bisounours. Les trucs pas clairs, les arnaques, préparés "dans le secret", pour pigeonner des gens, ça existe. pour du vrai. Ce qui m'ennuie un peu avec cette vidéo c'est qu'elle pourrait laisser penser qu'il y a une sorte de plan qui s'est mis en place progressivement et surtout sciemment, au sein d'un groupe d'individus qui seraient de mèche pour plumer le reste de la société, à l'échelle mondiale.

J'aurais plutôt tendance à penser que depuis des siècles, des gens, les uns après les autres, et de manière très égoïste, se contentent de tirer parti des failles d'un système pour s'engraisser et faire en sorte de pouvoir continuer à le faire. Ce qui peut vite être interprété comme une sorte de conspiration globale alors qu'il s'agit beaucoup plus probablement d'un ensemble de cas distincts, mais qui vont plus ou moins dans le même sens et s'appuient tous plus ou moins sur les mêmes leviers pour fonctionner.

Voilà. Cette vidéo, certes très pédagogique, me semble un peu border line sur cette question et je tenais à le préciser.

Le problème de la création monétaire, ce n'est pas un problème de complot. je précise que je dis ça pour introduire mon propos, et pas en sous-entendant que c'est ce que tu penses, Snou wink d'ailleurs tu le dis toi-même trés bien, au sujet du RDB :

Snou Suossiun a écrit :

bien cerner la philosophie derrière ainsi que le mode de fonctionnement.

Yes

Le problème de la création monétaire, c'est un problème de méthode. de paradigme. C'est un problème de savoir sur quoi on se base et comment on fait. C'est pas en butant tout les méchants traders qui font nawak avec pleins de trucs, par exemple, qu'on s'en sortira. C'est en faisant en sorte que les gens ne puissent plus faire nawak... ou en faisant en sorte d'une manière ou d'une autre, que ça n'ait plus de sens de faire nawak comme ça.

Et donc faut recogiter la philosophie de la monnaie.

Un aspect des idées que j'ai pu croiser ces derniers temps (y compris chez M. Galuel) que je trouve intéressant, c'est qu'elles introduisent toutes une sorte de limite. En opposition à la masse croissante de monnaie qu'on connait de nos jours (certes extrêmement mal répartie). M. Galuel fait une approche où la limite dépend du nombre d'individus. On retrouve aussi un peu cette limite, sous une autre forme, dans l'approche de Bernard Friot, avec son revenu de vie. Et aussi chez Christine Boutin, même si c'est pas du tout pour les mêmes raisons ^^. Le revenu de base, lui, n'implique pas nécessairement une limite à la masse monétaire, mais est défendu (entre autres) par des objecteurs de croissance qui voudraient le combiner à des limites de salaires pour faire face aux limitations écologiques.

Enfin ce que je trouve intéressant, c'est cette convergence d'idées très différentes vers cette prise de conscience que la croissance sans fin de la masse monétaire est une impasse, que l'argent doit retrouver, d'une manière ou d'une autre, un socle réel. Je ne souhaite absolument pas retourner à l'étalon or, hein. Mais je suis assez séduit par cette introduction de l'humain (ou de l'écologie) comme base de réflexion sur le paradigme à utiliser pour la création monétaire.

Je te rejoint aussi sur l'aspect local d'une monnaie. Mais peut-être pas à une échelle trop petite non plus. ça pourrait effectivement être un bon garde fou contre les délocalisations et tout ce que ça entraine (dumping social, pollution...). Mais je pense que ça pourrait être encore gérable sur une échelle nationale. Le travers qui me vient à l'esprit sur une monnaie trop locale, c'est que ça pourrait entrainer un blocage des gens dans leur région, ou en tout cas dans l'espace de validité de la monnaie (que ce soit un espace géographique ou un "espace" défini par le réseau des utilisateurs, comme... la monnaie RsR big_smile même si ça pourrait être marrant).

Anyway

l'un des trucs que je trouve chouette, avec cette histoire de RDB
c'est que ça titille les neuronnes de plein de gens qui se mettent trés sérieusement à se demander : bon OK, mais en fait pourquoi (et comment), on fabrique l'argent ?

bon
je vais aller ré-écouter M. Galuel.

tiens sinon, un premier revenu de base en suisse en 2016 ?


dead ?

Hors ligne

#7 05-10-2014 23:13:40

Snou Suossiun
Team RSR
Inscription : 15-04-2014
Messages : 292

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

Ne t'inquiète pas, j'entends et comprend bien ta réticence au sujet d'un conglomérat œuvrant ensemble et en secret à notre perte.
Dont les défenseurs n'hésitent pas à employer la MAJUSCULE pour donner du POIDS à leur non-argumentation
Ce qui est, je te l'avoue assez agaçant.
La chanson marchand de sables qu'on a fait avec John parle pile de ça.
Bref.
Dans la notion de limite, pour moi, elle y est de toute façon par le retour de bâton qu'on va se prendre quand l'océan débordera, qu'il n'y aura plus de pollinisateur et que l'extension des déserts provoquera des exodes massifs.
Bon, je grossis évidemment le trait, mais le monde étant fini, mais je crois un peu que soit on est assez intelligents pour se fixer soi-même une limite, soit on la subira et ce sera moins rigolo.
Un peu comme la décroissance vs l'austérité.
Pour les limites, il y a le plafonnement des salaires.
J'ai aussi en tête l'idée de revoir le concept d'héritage pour qu'à la mort de quelqu'un, celui-ci soit redistribué à tous.
Ce serait tellement plus égalitaire et changerait tellement le sens de la vie.
Par contre, je ne trouve pas trop de théorisation sur le sujet.
Si quelqu'un connaît ça.
je suis d'accord sur le fait qu'il faille une taille géographique et populationnelle suffisante.
Laquelle ?
C'est marrant de parler de monnaie locale à l'échelle d'un pays.
Un peu bazar ce message.
Tiens, les résultats d'expériences réalisées de revenu de base :
au Canada
En Inde
ou en Namibie (et ailleurs)


De l'air.
Changeons d'atmosphère.

Hors ligne

#8 06-10-2014 00:58:23

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

je savais pas que le revenu de base avait déjà été expérimenté.

et d'après ce que je peux lire :
plus d'éducation
plus d'auto-entrepreneurs
moins de violences

...
y'a vraiment un truc à creuser, là.

sinon, sur les monnaies libres, tu en connais d'autres que celle qui s'appuie sur la TRM ?
ou c'est vraiment tout récent et juste par là (apparemment la TRM date de 2010 dans sa première version) ?


dead ?

Hors ligne

#9 06-10-2014 17:42:02

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

je me répond à moi-même :

from http://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_libre :

Une monnaie libre est un concept définissant le caractère d'un système monétaire, défini par la Théorie Relative de la Monnaie1 (TRM).

bon
je reste donc assez méfiant vis à vis de cette liberté de pouvoir créer toute sorte de valeur.
mais peut-être que combinée avec les autres libertés, cette liberté n.2 ne peut pas aboutir aux excès qu'on connait.
peut-être que les autres libertés, mises ensemble, contre-balancent les excès de la création de valeurs trop dangereuses.
je sais pas


dead ?

Hors ligne

#10 07-10-2014 13:36:51

Snou Suossiun
Team RSR
Inscription : 15-04-2014
Messages : 292

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

j'avais entendu que la quantité était définie par une sorte de consensus réévalué tous les 3 ans ou un truc cmme ça, mais je vais essayer de retrouver ça.


De l'air.
Changeons d'atmosphère.

Hors ligne

#11 10-10-2014 02:11:56

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

Je reviens un peu par là.

Je ne suis pas économiste donc je m'apprête probablement à dire plein de trucs débiles.
Mais j'aimerais vous soumettre quelques idées / impressions générales, au sujet de la création monétaire.

Je parlais de monnaie "locale" à l'échelle d'un état, parce que j'ai cette impression (peut-être naïve) que la monnaie, étant le support des échanges, devrait avoir un fondement communautaire fort. Un peu comme on décide, dans la "communauté" de notre pays, des lois qui organisent la façon dont nous vivons ensemble, via un processus démocratique, j'ai cette idée qu'on devrait de la même façon décider de manière démocratique de la monnaie que nous utilisons, ensemble, pour organiser nos échanges.

Fut un temps où l'état pouvait emprunter directement à sa banque centrale pour se financer. D'après ce que j'ai compris de l'histoire, si on en est venu à interdire ce financement direct et à passer par les banques privées, c'était pour éviter ce qu'on appelle les abus de la planche à billet. autrement dit un état qui produit allègrement plein de sous, augmentant la quantité d'argent en circulation et aboutissant à de l'inflation. Donc pour éviter l'inflation, il fallait trouver un garde-fou.

L'idée, avec le passage via les banques privées, c'est qu'elles auraient introduit ce garde-fou. Je suis probablement complètement à coté de la plaque sur cette idée, mais c'est en tout cas ce que j'ai cru comprendre des raisons qui auraient poussé à faire ça. Mais si c'est le cas, on retrouve, derrière cette idée, cette croyance libérale qui dit que, d'une façon "naturelle", le marché s'autorégule pour s'orienter, par le simple jeu de l'offre et de la demande, vers l'équilibre qui va bien. Pour tout le monde.

Mais si c'est ça
faut admettre qu'on s'est complètement planté

Puisqu'au lieu d'avoir une monnaie au service des échanges, ce qu'on constate aujourd'hui c'est plutôt des entreprises complètement asservies aux marchés financiers... eux-même complètement déconnectés de la réalité de ces entreprises.

La création monétaire me semble avoir plus de sens si elle est issue d'un processus public, démocratique... que si elle dépend d'intérêts privés.

C'est pour ça que les histoires de revenus de base ou de vie, ou de dividende universel m'interpellent. Même si je suis pas sûr que ce soit la meilleur approche. C'est pour ça aussi que j'ai des doutes sur cette histoire de monnaie libre, puisque j'ai du mal à y voir ce, heu... "liant" communautaire qui me semble important pour donner du sens à une création monétaire. Mais peut-être ce "liant" existe t'il dans la TRM sans que j'arrive à mettre le doigt dessus.

des idées, donc, comme ça... une sorte de résumé vite fait de ce que m'inspire la création monétaire.
en espérant comprendre un peu mieux le sujet un jour...


dead ?

Hors ligne

#12 10-10-2014 10:27:30

Snou Suossiun
Team RSR
Inscription : 15-04-2014
Messages : 292

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

C'est marrant, en ce moment, vous devancez chacune de mes interventions.
Je voulais juste revenir là-dessus et c'est déjà fait.
je vais essayer de répondre à ta question concernant la TRM et la liberté de chacun de créer sa monnaie.
Dans ce système, il y a au départ une certaine masse monétaire.
Cette masse monétaire est répartie de façon équitable entre tous ceux qui adhèrent au système.
Chaque année, il y a un certain pourcentage de monnaie supplémentaire créé, réévalué selon l'espérance de vie.
En gros, le but de cette monnaie supplémentaire créée chaque année est que dans une espérance de vie moyenne, la quantité d'argent que tu as possédé au départ a perdu sa valeur.
Donc n'importe qu ne peut pas créer autant de pognon qu'il veut n'importe quand : en un an, tu as la possibilité de créer une certaine quantité, égale à celle que les autres peuvent.
L'avantage connexe, c'est que dans les pays où l'espérance de vie est plus courte, les gens peuvent créer plus d'argent chaque année que là où elle est plus longue, ce qui favorise leur développement.
C'est plus clair ?
pour moi, le
    Tout Citoyen est libre de créer et produire toute sorte de valeur
cela eut plus dire que si tu as envie, tu peux toi-même créer un modèle différent de monaie différente sous la forme que tu veux.
Ce dont je ne saisis pas l'intérêt, mais c'est pour moi un détail.
Ah oui, j'ai regardé (écouté en fait) le docu d'Arte qui est effectivement hyper intéressant, plutôt axé sur l'explication de la crise.
Par contre, il ne file pas la grosse patate !


De l'air.
Changeons d'atmosphère.

Hors ligne

#13 14-10-2014 16:18:17

Snou Suossiun
Team RSR
Inscription : 15-04-2014
Messages : 292

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

Tiens, pour  qui voudrait essayer, il existe le site de monnaie m.
En gros, on s'inscrit et on reçoit 50m.
Avec cette monnaie, on peut acheter ce qui est vendu sur le site (par d'autres inscrits) et tous les mois, chacun reçoit une certaine somme identique calculée par rapport à la masse monétaire totale circulant sur le site.
Là, c'est simple.
Non ?


De l'air.
Changeons d'atmosphère.

Hors ligne

#14 14-10-2014 18:14:08

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

c'est relativement nouveau pour moi, tout ça... faut que je regarde, que je murisse le truc.

concernant le coté un peu déprimant du reportage "noires finances" sur la crise financière, c'est clair, c'est pas très réjouissant.
disons ça m'aura au moins donné un apperçu un peu plus concret de... jusqu'où c'est allé, cette histoire de marchés financiers. à quel point c'est complexe, développé... et intimement lié au système économique actuel.

sinon
de vidéos en vidéos... je découvre un peu les travaux / réflexions de Frédéric Lordon ces derniers temps
si vous avez l'occas d'y jeter un oeil, c'est intéresasnt ce qu'il dit wink


dead ?

Hors ligne

#15 05-11-2014 20:56:30

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 007
Site Web

Re : Les logiciels,ok. La musique, oui. Et la monnaie libre, ça vous dit ?

tiens, en moins déprimant wink
je viens de voir un reportage qui parle un peu des monnaies locales :
http://www.arte.tv/guide/fr/050584-000/ … croissance

je sais pas si on peut qualifier les monnaies locales présentées dans ce reportage de libres, mais je retiens, parmis les intérêts :
résilience des structures sociales
économies durables, plus écologiques
...

un truc intéressant aussi, c'est qu'une monnaie locale n'exclue pas non plus les monnaies plus globales, qui peuvent rester en usage, en même temps, pour les échanges avec les autres collectivités ou le reste du monde.

sous pretexte de parler de cette foutue "sacrée croissance", le reportage est beacoup moins sombre que les précédents dont j'ai parlé ici, et s'attache d'avantage à présenter des alternatives.

intéressant.


dead ?

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.3