Forum

Se sentir libre de partager....

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 06-04-2018 07:43:48

theesound
Team RSR
Inscription : 01-01-1970
Messages : 3 037

[EDITO] C'est le Printemps... (Avril 2018)

dj3c1t a écrit :

J'aime bien le printemps. Ça bourgeonne de partout. La vie, refroidie dans tous les sens du terme, s'étire, prend ses aises et se déploie, enfin. Ça germe, ça pousse, ça s'exprime. De partout. Y compris chez nous autres, êtres humains. On s'exprime, on manifeste, on fait grève... on lutte pour la vie.

Comme le dit Franck Lepage, quand une masse d'air chaud rencontre une masse d'air froid, ça fait pas une masse d'air tiède. Ça fait des orages.

L'hivers a été rude cette année. Dans tous les sens du terme. Et la chaleur qui monte a comme un parfum enivrant de révolution. Ou pas. Il appartient à chacun de nous de choisir entre l'oppression et la solidarité, entre le fatalisme et l'enthousiasme... entre l'appropriation et le partage.

La musique que vous trouverez sur Revolution Sound Records se concocte avec amour, avec hargne, en paix ou révoltée mais est, quoi qu'il en soit, publiée par ici dans le but d'être partagée. Ici, les artistes sont solidaires pour vous proposer, peut-être pas les méga hits d'un prime time mainstream, mais certainement les plus purs petits plaisirs auditifs, pour toutes les oreilles et pour tous les goûts, sur les pages artistes, sur notre forum et aussi sur RSR radio, pour que vous vous sentiez, vraiment, libres d'écouter et de partager à votre tour.

En vous souhaitant à tous un chouette printemps.


La musique est un cri qui vient de l'intérieur...(BL)

Hors ligne

#2 30-05-2018 22:26:50

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 020
Site Web

Re : [EDITO] C'est le Printemps... (Avril 2018)

Hello

Je m'auto-répond pour ajouter quelques mots, en complément de cet édito.

Parce que j'ai envie, quand même, de préciser deux ou trois trucs à propos ça :

Il appartient à chacun de nous de choisir entre l'oppression et la solidarité, entre le fatalisme et l'enthousiasme... entre l'appropriation et le partage.

Mais avant d'aller plus loin, je tiens à préciser que je m'apprête à étaler des idées politiques qui sont les miennes. Je suis estampillé Team RSR sur ce forum, mais je parle pas au nom de l'asso. Je précise pour que y'ai pas de malentendu. C'est des trucs auxquels j'ai pensé, perso ces derniers temps, comme ça ^^ je les écris par là comme une sorte de mémo, si vous voulez. Et je vous invite à réagir si ça vous inspire.

Ok, so we go...

La solidarité et l'oppession, le fatalisme et l'enthousiasme, l'appropriation et le partage, voilà une brochette de mots, posés comme ça... comme s'il y avait là trois antinomies, délimitant une sorte de camp du bien, opposé à un camp du mal. Disons, ça en jette peut-être deux secondes dans un édito, mais on pourrait quand même, donc, en dire quelques mots.

Comme par exemple le fait qu'on trouvera assez facilement des gens capable de défendre des idées racistes avec beaucoup d'enthousiasme. Ou que la solidarité s’opère aussi, d'une certaine manière, entre personnes fortunées pour faire bloc contre l'état social. On pourrait aussi dire que l'appropriation d'un morceau de musique par un autre musicien est un passage nécessaire à l'apprentissage, et aussi pour être capable d'en faire un bon remixe.

Des mots donc, posés comme ça, qui si on y regarde de plus près ne délimitent finalement pas grand chose.

Le printemps touche à sa fin. Du moins en terme de saison. Continuera-t'il sur le plan social ? Je ne sais pas. Mais il me semble en tout cas que plus que jamais nous avons besoin d'avoir les idées claires sur la situation si nous voulons avoir une chance de voir bourgeonner des avancées sociales, pour du vrai.

Et où en sommes-nous ?

Lors du deuxième tour des dernière élections présidentielles, je n'ai pas réussi à me décider et j'ai voté blanc. Je vais tenter de décrire la réflexion qui m'a amené à ce vote, car elle résume, je pense, et en tout cas de mon point de vue, la situation dans laquelle nous nous trouvons.

D’abords c'est quoi le FN ? Comme tout parti politique, il s'inscrit dans des mouvances idéologiques qui ont leur histoire, avec leur lots de regroupements et de scissions, de bifurcations, etc. On pourra retenir un ancêtre dans le mouvement "Occident", dont l'un de ses représentants décrivait la démocratie comme : "Le gouvernement du peuple, pour le peuple, et par la vinasse". Comprendre : le peuple, cet amas de gens débiles, juste bons à se pochetronner est bien incapable de se diriger lui-même. Il lui faut donc une élite sachante, ou en tout cas méritante, dont il conviendra de définir la légitimité sur des notions de préférence ethniques. Il s'agit donc d'une idéologie qui rejette le principe du vote. La stratégie du FN, issu de ces courants-là, c'est de jouer le jeu de la démocratie avec comme objectif, une fois au pouvoir, d'avoir une chance de pouvoir enfin abolir la démocratie afin de faire advenir l'élite, la vrai, la pure-souche, etc.

ça vous rappelle rien ?

Perso, quand j'ai eu à choisir entre Macron et Le Pen, je n'ai pas pu me décider. Je ne sais pas si Macron tripe sur l'ethnie comme Le Pen, mais le libéralisme effréné qu'il incarne saccage à mon sens tout autant la démocratie. Disons... le libéralisme n'est pas raciste par nature. Mais il peut l'être, sans problème, si ça défend ses intérêts.

Et ce qu'il faut bien garder à l'esprit, donc, à mon avis, s'il y a bien une idée à retenir pour garder les idées bien claires, c'est celle-ci : le libéralisme n'est pas juste une idéologie (ce qu'il est, indéniablement, contrairement à cette prétendue science du réel matraquée par nos chers médias mainstream), c'est aussi une idéologie élitiste, qui a pour ambition de remplacer la démocratie par le pouvoir de l'économie (et de la finance par les temps qui courent).

Je ne vous apprend sans doute pas grand chose ^^ mais je voulais juste préciser un peu les trucs auxquels je pensais en écrivant cet édito.

Ok on reprend :

La chaleur qui monte a comme un parfum enivrant de révolution. Ou pas. Il appartient à chacun de nous de décider si l'élitisme (qu'il soit justifié par la croyance en un dieu, par un trip ethnique ou par une idéologie monétaire) est une approche politique qui nous convient, ou pas.

bises à tous.
++


dead ?

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.3