Forum

Se sentir libre de partager....

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 11-11-2011 22:43:20

Collegue
Team RSR
Lieu : MARSEILLE
Inscription : 01-01-1970
Messages : 4 774
Site Web

2005/2011

2005/2011
par Collegue

L' année 2011 a résonné d' un cri : « indignez vous » !
Une page d'histoire.
11 novembre 2011, Revolution Sound Records achève ses chantiers.
On revient.
Plus clairs
Fiers de notre nouvelle mouture
Les membres ont mûri
Leur site aussi
Alors soyez à nouveau les bienvenus pour vos créations, collaborations, informations, questions, révoltes et révolutions.
C'est l'heure de l'ouverture
V5.

Nous ne pouvons plus continuer à composer avec une société qui érige en « dogme » les différences, l' élitisme, le mérite, l' exclusion, le rejet de l' autre... Une société qui se gargarise de bonnes paroles et de bonnes pensées mais qui est dénuée d' actes concrets envers les maux de notre quotidien et accentue, de façon décomplexée et assumée, le fossé entre les gens. Les piliers de cette pensée sont l' argent et le profit, qui doivent être immédiats et exclusifs. Toutes autres initiatives sont désignées comme étant utopiques , passéistes, peu sérieuses... L' alternative n' a plus le droit de cité, le pragmatisme est désormais la règle, qui doit être uniformisée dans tous les domaines y compris et surtout la culture, vecteur de savoirs et de connaissances, permettant analyse et esprit critique et donc ne pas accepter ce qui « doit être acceptable ».

Évitons l' indignation !!

Appauvrissons et contrôlons les contenus culturels, excluons une part importante de la population du simple droit à un quelconque accès (on se bat pour avoir le droit d’accéder...)

La difficulté réside donc à trouver un espace , une place et tenter de faire face... de s'indigner ? Pas seulement... L' indignation ne sert à rien sans une quelconque forme d' engagement, d' actions concrètes, de militantisme quotidien et permanent. L' engagement militant use, fatigue éreinte. On se sent seul, on passe de moments d'euphories aux grands gouffres de la solitude et du questionnement. Et on doit vivre à coté, résister personnellement. L'indignation est donc un prémisse à un engagement qui se veut donc quasi obligatoire, question de survie.

Les questions se posent et s'imposent .

Comment être cohérent et faire que notre engagement circule dans tous les domaines de notre vie ? Comment résister et s'inscrire dans la permanence et la pérennité de nos actions ? Comment ne pas s'enfermer dans une forteresse idéologique que l' on protégerait farouchement, sans s'ouvrir aux autres, s'unir , échanger ? Comment ne pas éviter le « tous pour mon égo ? ». Intransigeance ? Concessions ?

Il nous faut donc recadrer notre engagement, repenser notre action :

Nous sommes dans une révolution permanente.

Dépassons l' indignation... engageons nous.

Septembre 2005/Septembre 2011 : nous sommes et serons toujours présents ; indignés, révoltés, engagés.


Il m'est odieux de suivre autant que de guider. (Nietzsche)
The lady in the radiator - ERMC

Hors ligne

#2 12-11-2011 15:25:08

Alphonse
Team RSR
Inscription : 15-05-2006
Messages : 1 365
Site Web

Re : 2005/2011

Le RsR crou ne mourra jamais !
(comment ça je plagie)


Allons voir si les autres rêvent encore...
http://www.troisptitspoints.net

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.3