Forum

Se sentir libre de partager....

Vous n'êtes pas identifié(e).

#151 24-08-2012 15:54:36

Collegue
Team RSR
Lieu : MARSEILLE
Inscription : 01-01-1970
Messages : 4 774
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

675 000 dollars d'amende pour avoir téléchargé illégalement 30 chansons

Un tribunal du Massachusetts a confirmé, jeudi 23 août, la sentence d'un étudiant, condamné à payer 675 000 dollars (528 000 euros) pour avoir téléchargé illégalement et diffusé sur Internet trente chansons, soit 22 500 dollars (17 600 euros) par titre.
Débutée en 2007, la procédure opposant Sony, et plus généralement l'industrie du disque à Joel Tenenbaum, utilisateur de services en pair à pair, est très suivie. En août 2004, Mediasentry, une entreprise spécialisée dans la traque de téléchargements illégaux employée par l'industrie du disque, avait repéré l'adresse IP (la "carte d'identité" d'un ordinateur sur le Réseau) de l'ordinateur de ses parents. Les maisons de disques avaient alors porté plainte pour le téléchargement illégal de trente morceaux de Green Day, Nirvana, les Smashing Pumpkins et Aerosmith.



La justice américaine a d'abord fait valoir que l'ancien étudiant a téléchargé illégalement pendant huit ans, de 1999 à 2007. Elle a également souligné que M. Tenenbaum a continué à utiliser les réseaux peer-to-peer, alors qu'il avait reçu plusieurs injonctions de ne plus le faire.

PEINE MAXIMALE

Cette décision intervient alors que la Cour suprême des Etats-Unis a refusé, en mai, de se saisir de l'appel de l'étudiant. Sans expliquer sa décision, la plus haute juridiction du pays a refusé d'entendre les arguments de Joel Tenenbaum,.

Saisie par l'industrie du disque, une cour d'appel américaine avait infligé une amende de 675 000 dollars au jeune homme. L'amende avait un temps été réduite à 67 500 dollars (52 800 euros) par un jury fédéral.


source: lemonde.fr


Il m'est odieux de suivre autant que de guider. (Nietzsche)
The lady in the radiator - ERMC

Hors ligne

#152 09-10-2012 13:52:01

zeco
Team RSR
Inscription : 22-06-2011
Messages : 436

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Allez, un p'tit item de plus dans le dossier : http://www.numerama.com/magazine/23970- … ement.html


EMI veut interdire la revente de fichiers MP3 acquis légalement
Un fichier MP3 acheté dans une boutique en ligne peut-il être revendu légalement par la suite ? C'est la question que devra trancher la justice américaine, dans un procès qui oppose le service ReDigi, qui propose aux internautes de revendre des fichiers MP3 à un prix d'occasion, à EMI, qui estime que le principe de la revente de biens qui est accepté dans le monde physique ne peut pas s'appliquer dans la sphère numérique[...].

Hors ligne

#153 09-10-2012 18:55:29

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 019
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

c'est vrai qu'en même temps, si c'est moi qui décide du prix de revente pour l'occas, qu'est-ce qui m'empèche au final de décider que le prix ben c'est zero ? smile je comprend qu'EMI s'affole sur le coup.


mais le truc qui m'étonne le plus dans cette histoire, c'est :


Numerama a écrit :

Selon ReDigi, une fois qu'une vente est effectuée, le fichier original est retiré de l'ordinateur du vendeur. Celui-ci est en effet scanné, via une application,  pour repérer les fichiers musicaux. Ce processus doit permettre d'éviter la gruge, en soumettant des MP3 dupliqués.

on avait pas vu d'énormité aussi énorme depuis le logiciel de surveillance que la Hadopi voulait nous faire installer.
sans déconner
autant, je salut ReDigi de mettre les pieds dans le plat bien comme il faut (comme dit dans l'un des commentaires, à force de faire la comparaison avec la baguette de pain... c'est un peu le coup de l'aroseur arosé)... autant, les méthodes de ReDigi sont quand même aussi pas mal foireuses, voire dangereuses.
un scan de mon PC ?
et puis quoi encore ?


y'a de ces cramés dans le monde de la vente de zic...


dead ?

Hors ligne

#154 06-12-2012 23:59:53

Alphonse
Team RSR
Inscription : 15-05-2006
Messages : 1 365
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

alors les lunettes pour voir les gens tout nu, ça n'existe pas non plus ?


Allons voir si les autres rêvent encore...
http://www.troisptitspoints.net

Hors ligne

#155 07-12-2012 00:29:59

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 019
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

alors les lunettes pour voir les gens tout nu, ça n'existe pas non plus ?

seulement celles où sous les fringues tu vois encore les sous-vétements (sinon c'est pas des vrais... à moins que ce soit le contraire je suis pas sûr en fait)


dead ?

Hors ligne

#156 07-12-2012 11:31:24

Alphonse
Team RSR
Inscription : 15-05-2006
Messages : 1 365
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

le contraire  ?
des lunettes qui habillent les gens qui son en souuys-vétements ?
tu peux choisir le genre ?
bon, j'arrête mes scanneries.


Allons voir si les autres rêvent encore...
http://www.troisptitspoints.net

Hors ligne

#157 13-12-2012 00:00:52

Alphonse
Team RSR
Inscription : 15-05-2006
Messages : 1 365
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Qui est donc le révolutionnaire ?
Trent Reznor, qui, après nous avoir fait rêver, retourne chez Sony, puis fonde avec DR. Dre un Deezer like ou
PSY qui en autorisant copies, remixes et réutilisations de son Gangnam Style montre au monde entier un business model hyper rentable ?
Arrrrgh....
On ne s'en sortira jamais !


Allons voir si les autres rêvent encore...
http://www.troisptitspoints.net

Hors ligne

#158 13-12-2012 08:48:01

zeco
Team RSR
Inscription : 22-06-2011
Messages : 436

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Dans son article, Associated Press rappelle que YouTube détecte avec Content ID les vidéos qui empruntent la musique de PSY, et propose alors l'artiste et à son agent YG Entertainment de choisir ; soit de supprimer les vidéos contrefaisantes, soit d'en tirer bénéfice en partageant avec Google les revenus publicitaires qui peuvent en être tirés. C'est bien sûr cette dernière option qu'a choisi PSY.

Mouais ... Il n'autorise pas grand chose, il impose des publicités sur les pages des gens qui reprennent son titre pour se faire un max de thune .... ce n'est pas à mes yeux beaucoup plus "éthique" que de faire supprimer toutes les vidéos ...

Hors ligne

#159 13-12-2012 17:10:30

Alphonse
Team RSR
Inscription : 15-05-2006
Messages : 1 365
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

oui, évidemment que la démarche est moisie.
Mon propos était un peu provoc.
N'empêche que le titre de ce topic est - observatoire - .
Donc j'observe.
Indépendamment de l’éthique, lui laisse faire, on verra comment notre Trent se comporte


Allons voir si les autres rêvent encore...
http://www.troisptitspoints.net

Hors ligne

#160 16-12-2012 09:02:24

Collegue
Team RSR
Lieu : MARSEILLE
Inscription : 01-01-1970
Messages : 4 774
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Concernant l' ami trent smile
On y voit aussi une différence d' approche "idéologique" concernant les licences CC, avec une approche ici trés  nord américaine....
les licences CC ne sont qu' un outil , que l' on peut utiliser comme bon nous semble... bizness is bizness!
vraiment dommage que le gars ne continue pas dans sa lancée... meme si ici il ne s' agit pas de NIN mais de HTDA qui est un groupe  dans lequel officie trent reznor ( et non son nouveau groupe)... Ce groupe HTDA a deja mis en ligne un premier EP 6 titres en téléchargement ( sans aucune mention de licence).


Il m'est odieux de suivre autant que de guider. (Nietzsche)
The lady in the radiator - ERMC

Hors ligne

#161 21-03-2013 10:02:10

Collegue
Team RSR
Lieu : MARSEILLE
Inscription : 01-01-1970
Messages : 4 774
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?


Le droit d'auteur rapporte toujours plus aux ayants droits

Selon le dernier rapport de la CISAC, qui rassemble la plupart des sociétés de gestion collective au monde, les perceptions de droits d'auteur progressent continuellement depuis 2003. Les derniers relevés montrent que l'année 2011 n'a pas fait exception à la règle, en établissant un nouveau record. La France apparaît par ailleurs comme le pays au monde où les sociétés de gestion perçoivent le plus de droits par rapport au PIB rapporté au nombre d'habitants.

Lire la suite sur numerama


Il m'est odieux de suivre autant que de guider. (Nietzsche)
The lady in the radiator - ERMC

Hors ligne

#162 21-03-2013 10:17:38

Collegue
Team RSR
Lieu : MARSEILLE
Inscription : 01-01-1970
Messages : 4 774
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

L’industrie musicale se remet à flow


Après des années de disette, le secteur a progressé dans le monde en 2012, tiré par de nouveaux marchés et l’arrivée à maturité du numérique.

la suite sur libération


Il m'est odieux de suivre autant que de guider. (Nietzsche)
The lady in the radiator - ERMC

Hors ligne

#163 16-07-2013 21:52:07

zeco
Team RSR
Inscription : 22-06-2011
Messages : 436

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Universal Music invente le crowdfoutage de gueule

Universal a-t-il vraiment réfléchi avant de lancer The Vinyl Project, un service de crowdfunding dédié à la réédition de « disques rares ou abandonnés » tirés de son vaste catalogue ?
[...]
Désormais, il faudrait donc aider Universal à faire ce qui est censé être à la base de son existence — savoir quels disques valent le coup sur ses étagères puis financer leur réédition régulière ? On peut totalement comprendre que Ninja Tune fasse appel à son public : ce label est loin d’être le plus pauvre du secteur, mais il ne dispose pas de moyens infinis. En face, Universal est la première maison de disques du monde, qui revendiquait 30% du marché et un chiffre d’affaires en hausse de plus de 4,5 milliards de dollars (3,4 milliards d’euros) en 2012. N’a-telle pas les moyens de rééditer ses disques à ses frais ?

les détails sur écrans

Hors ligne

#164 22-07-2013 08:30:39

Collegue
Team RSR
Lieu : MARSEILLE
Inscription : 01-01-1970
Messages : 4 774
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

simplement hallucinant et un gros foutage de gueule !!
merci pour le lien !


Il m'est odieux de suivre autant que de guider. (Nietzsche)
The lady in the radiator - ERMC

Hors ligne

#165 07-11-2013 09:30:41

theesound
Team RSR
Inscription : 01-01-1970
Messages : 3 037

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Deezer atteint les 5 millions d’abonnés et va plus loin dans la recommandation

HIGH-TECH – La plateforme française de streaming musical a annoncé ce mercredi midi qu’elle lançait une nouvelle page d’accueil faisant la part belle à la découverte de nouveaux titres et artistes…

Deezer vient de franchir un nouveau cap. La plateforme française de musique en streaming, présente dans plus de 180 pays, compte désormais 5 millions d’utilisateurs payants, s’est enthousiasmé son directeur général Simon Baldeyrou ce mercredi midi, à l’occasion d’une conférence de presse. C’est deux fois plus que l’an dernier. Un signe que Deezer fonctionne et a du succès, selon son PDG Axel Dauchez. Mais pas question de se reposer sur ses lauriers. Ce dernier veut continuer à faire évoluer la plateforme musicale.

«La découverte est très importante», a insisté Alex Dauchez. Deezer a donc annoncé ce mercredi le lancement à partir de la semaine prochaine d’une nouvelle page d’accueil entièrement axée sur la recommandation, une sorte de «fil musical personnalisé». Les artistes et morceaux proposés ne seront plus seulement affichés en fonction des algorithmes qui se basent sur ce que l’utilisateur a l’habitude d’écouter. Deezer a embauché cinquante «experts éditoriaux» dans le monde chargés d’écouter plein de morceaux et de mettre d’autres titres en avant.

Le «Dropbox de la musique»
Un nouvel onglet, «Explorer», fera aussi son apparition prochainement. Une nouvelle fonctionnalité qui permet d’avoir des recommandations précises en fonction du genre recherché mais aussi de la région du monde qui intéresse l’utilisateur. Exemple: il pourra chercher du rock indépendant venant d’Amérique latine.

Deezer s’apprête par ailleurs à lancer une application pour Mac (d’ici la fin de l’année) puis pour PC (début 2013), à l’image de ce que fait son rival Spotify depuis sa création. Mais il ne s’agira pas uniquement d’un player pour la plateforme française. Deezer s’adresse avec cette future application à ceux qui ont passé des années à constituer leur bibliothèque musicale sur leur ordinateur, avec leurs CD, grâce au piratage ou encore iTunes. Une bibliothèque que l’utilisateur n’a pas envie de perdre en s’abonnant à Deezer. Axel Dauchez explique que l’application lui permettra d’accéder instantanément à sa bibliothèque musicale et souhaite ainsi que son service devienne «le Dropbox de la musique». 

30 millions de titres disponibles

En proposant les mêmes tarifs que la plateforme de streaming suédoise Spotify et une application «desktop», Deezer ressemble de plus en plus à sa rivale. «Notre principal concurrent c’est le pirate, pas Spotify, réagit Simon Baldeyrou, interrogé par 20 Minutes. On est différent dans notre ADN et on a le plus grand catalogue du monde [30 millions de titres] même si ce n’est pas le plus important». Pour lui, Deezer va faire la différence sur la découverte. Il défend son service et ses nouveautés: «Spotify ne fait que de la recommandation algorithmique. Nous on a des experts éditoriaux pour dénicher les pépites.»

sources 20 minutes


La musique est un cri qui vient de l'intérieur...(BL)

Hors ligne

#166 26-11-2013 10:13:54

Collegue
Team RSR
Lieu : MARSEILLE
Inscription : 01-01-1970
Messages : 4 774
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

http://bundles.bittorrent.com/moby-innocents/

MOBY OFFRE SON DERNIER ALBUM, "INNOCENTS", AUX INTERNAUTES
Et en plus, on peut mixer ce nouvel opus du musicien

Moby est mobile avec les moeurs de son temps. Alors plutôt que de mener un combat (perdu d'avance ?) contre le téléchargement pirate, il préfère offrir ses titres aux internautes. C'est ainsi que son onzième album, intitulé "Innocents" est accessible gratuitement via un bundle Big Torrent, à savoir, un fichier que l'on peut déverrouiller avec des clés numériques.

En l'occurrence, les "passes" de ce nouvel album de Moby s'obtiennent par divers chemins, notamment en likant la page de l'artiste sur Facebook, ou en faisant un don. Mais Moby ne s'arrête pas à la distribution gratuite de son travail. Il permet qu'on malaxe et remixe ses titres, les morceaux contenus dans ce "paquet" cadeau étant livrés dans une version (native) offrant aux bidouilleurs sonores amateurs leurs différentes pistes séparées !

source le nouvel obs

interview sur numerama
http://www.numerama.com/magazine/27581- … ciaux.html


Il m'est odieux de suivre autant que de guider. (Nietzsche)
The lady in the radiator - ERMC

Hors ligne

#167 28-09-2014 20:08:15

Snou Suossiun
Team RSR
Inscription : 15-04-2014
Messages : 292

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Thom Yorke : nouvel album disponible, distribué via BitTorrent
Après avoir testé le modèle du prix libre sur l'album in rainbows de son grouoe Radiohead, revoilà Thom Yorke qui se propose de distribuer son nouvel album via Bittorrent.
Cette fois, pas de gratuité du tout puisqu'il va falloir payer 6 dollars pour récupérer les 8 titres contenus dans ce bundle.
Pourquoi ?
Pacee, dixit l'auteur :

Thom Yorke a écrit :

Les torrents devront être payés pour permettre l’accès aux fichiers”, poursuivent-ils. “Ces fichiers pourraient être n’importe quoi, mais ce sera en l’occurrence un album. C’est un test, pour voir si la mécanique du système est compréhensible par le grand public. Si les choses fonctionnent bien, cela pourrait devenir une manière efficace de redonner un peu du contrôle du commerce sur Internet à ceux qui créent les œuvres. Permettre aux gens qui font de la musique, de la vidéo ou tout autre type de contenu digital de le vendre eux-mêmes. Contourner ceux qui se sont auto-proclamés gardiens du portail

Un discours finalement pas si révolutionnaire que ça.


De l'air.
Changeons d'atmosphère.

Hors ligne

#168 28-09-2014 21:41:42

dj3c1t
Team RSR
Inscription : 27-08-2006
Messages : 2 019
Site Web

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Hello Snou

je connaissais pas tiens, bittorrent bundle.

il a pas tord non plus, Thom Yorke, quand il dit qu'il faut s'affranchir des intermédiaires inutiles.
c'est une super idée smile

mais après, effectivement rien de bien révolutionnaire non plus
puisqu'il reprend à son compte la même démarche que celle des intermédiaires en question : faire payer la copie.

et pour nous ça change finalement pas grand chose.
On achète la copie et on a probablement pas le droit de la redistribuer ensuite à notre tour en P2P
ou bien ?
y'a peut être une licence que j'ai pas vu... et dans ce cas, oui, ça serait déjà un peu plus révolutionnaire wink


dead ?

Hors ligne

#169 30-09-2014 22:29:54

Snou Suossiun
Team RSR
Inscription : 15-04-2014
Messages : 292

Re : [Dossier - observatoire] la Revolution de l' industrie du disque ?

Pas de licence, pas de révolution.
en fait, l'intérêt principal que je vois à ce type d'anonce, c'est de montre au commun des mortels que les réseaux peer to peer ne servent pas qu'à faire transiter des trucs chelou et forcément illégaux.
Ça donne un autre approche que le discours habituel et une certaine légitimé au partage par pairs.
ça n'est pas grand chose, mais c'est déjà ça.


De l'air.
Changeons d'atmosphère.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.3