Edito

T'en voeux ?

par Snou Suossiun

Il se trouve que l'année passée a décédé.
Comme ça, sans crier gare, ni arrrrgh.
Nous, tous occupés à dîner, à danser ou à s'embrasser, nous ne nous en sommes pas aperçus.
Et nous nous sommes réveillés dans une année toute neuve.
Comme un cadeau encore emballé.
Encore inconnu, dissimulé sous le papier bruissant, mais déjà visible, palpable,
Prometteur
d'heureuses heures.
Renouveler l'espoir, de temps en temps, c'est nourrissant.
Comme une bonne soupe, mais sans les grimaces.
On se prête à y croire.
Et voilà que 8 jours après, on vient déjà tout nous casser, avec des attentats, des meurtres, de l'impensable concrétisé.
Montrer qu c'est facile
Que la liberté ne tient qu'à un fil.
On vient nous montrer que l'engagement n'est pas accessoire mais important, puisqu'il est visé.
Que le confort de dire, d'écrire, de dessiner, comme celui de chanter n'est jamais bien épais.
On nous apporte tout cela sur un plateau et ceux qui pourraient nous aider à le digérer, à en rire ou s'en moquer, ne sont justement plus là.
Alors on se sent un peu couillons devant notre paquet tout neuf, tout juste déballé et nos vœux fraîchement formulés.
A moins que ce ne soit un encouragement.
à rester droit.
A continuer le combat
ensemble.
RsR en fait partie.
Alors oui, j'en veux
Du vivant,
Du conscient
Je veux être
Alors je suis.
Bonne année les amis.

 

En images